Dalaba : Trois morts dans un éboulement à Bodié

Le mardi, 13 mars, Tely Diallo, Mamadou Doumbouya et Ibrahima Condé tous exploitants artisanaux de carrière de sable à Bodié (Dalaba) ont péri suite à un éboulement d’une partie de la dite carrière. C’est aux environs de 16 heures que le drame est survenu alors que ces trois jeunes étaient dans les galeries. Tély habite à Dow Bodié, les deux autres à Dankolo (sous préfecture de Kankalabé). Informé de l’éboulement, le Sous-préfet, Boubacar Diallo s’est rendu sur le lieu du sinistre pour sauver la vie aux jeunes. Le sauvetage n’aura pas été facile : « C’est avec les moyens de bords : pioches, pelles, houes que nous avons pu extraire les corps. C’était très difficile. Le premier corps a été extrait sous les décombres à 17 h, le second à 19h et le dernier à 20h ». Selon le Sous-préfet, vu l’état de décrépitude des trois corps, les autorités préfectorales ont ordonné la restitution des corps aux familles immédiatement. Ils ont été inhumés entre 21h à 22h, chacun dans son village.

En 2001, la même carrière avait engloutit 5 personnes dont une femme en état de famille. Les jours qui ont suivi, la direction préfectorale des mines et carrières ont interdit l’exploitation de la carrière durant toute la période hivernale. Le sous-préfet se dit étonné de l’éboulement, alors qu’on est en plein mois de mars. D’habitude, c’est la période hivernale qui est considérée comme dangereuse.

Le sous-préfet Boubacar Diallo en rapport avec la Direction préfectorale des mines, a interdit l’exploitation de ladite carrière jusqu’à nouvel ordre. Notification en sera faite aux exploitants même si c’est le gagne-pain de certaines familles. Sa réouverture dans les meilleurs délais est une question de survie.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Avril 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30