Manif à Kankan : De l’électricité dans l’air

Manif à Kankan : De l’électricité dans l’air

Bastion historique du RPG arc-en-ciel, parti d’Alpha Grimpeur, le centre-ville de Kankan est sous haute tension le 22 juin. Les jeunes dénoncent l’absence d’électricité dans ce bled depuis des jours. Pour se faire entendre, ils ont opté pour l’un des rares langages que le Président-Grimpeur comprend le mieux, celui de la rue. Des centaines de jeunes dont les quartiers sont dans le noir, ont pris d’assaut les grandes artères de la ville. La marche est partie du Carrefour  Komarala avec des slogans ‘’EDG zéro’’, ‘’ On veut le courant dans nos maisons’’, ‘’La jeunesse de Kankan réclame le courant ‘’.

« C’est la jeunesse de Kankan  qui s’est mobilisée aujourd’hui pour dénoncer les coupures récurrentes du courant. Nous sommes dans la rue depuis 6 heures du matin. Nous avons sillonné toute la ville pour faire comprendre à nos gouvernants que le courant ne vient pas à Kankan. Et cette manifestation va durer toute la journée. Depuis que le chef de l’Etat a annoncé la gratuité de l’électricité, le courant n’est pas régulier. Il y a des quartiers qui ne l’ont pas vu dans leurs maisons depuis fin mars » s’exclame un des meneurs du mouvement. Un autre manifestant de renchérir : « Nous n’avons pas le courant à Kankan. Une seule nuit nous pouvons enregistrer jusqu’à sept coupures. Ce sont les délestages de trop. Certains quartiers n’ont pas du tout de l’électricité, et on veut nous parler de quelle gratuité ? Nous ne sommes pas dupes, nous sommes fatigués. »

A Kankan, on commence déjà à voir dans cette manif une main noire et à la lier à une possible frustration après le léger remaniement que le Grimpeur a opéré le vendredi dernier. Faux rétorque un protestataire : « Nous ne sommes pas concernés par le remaniement ministériel. Il faut que tout le monde sache que la jeunesse a pris conscience. Nous ne pouvons pas rester dans le noir, donc personne ne peut nous détourner de nos revendications. Ce remaniement est très récent alors que nous sommes dans le noir depuis des mois. Ces deux choses ne sont pas liées ».

Après avoir arpenté plusieurs rues de la ville, les manifestants ont été dispersés par les flics à coups de gaz lacrymogènes. Ils répondent par des jets de pierres. Trois manifestants sont interpellés. Quelques heures plus tard, ils réussissent à se remobiliser et à se faire entendre devant la préfecture et le gouvernorat. Ils sont été reçus par le préfet de Kankan. Les trois jeunes arrêtés sont libérés. Le préfet et le maire de la commune urbaine de Kankan auraient promis aux manifestants de transmettre au plus vite leurs revendications  au Prési Alpha Grimpeur. Heureusement, on est loin de Bambéto-Cosa.

Yacine Diallo    

Bastion historique du RPG arc-en-ciel, parti d’Alpha Grimpeur, le centre-ville de Kankan est sous haute tension le 22 juin. Les jeunes dénoncent l’absence d’électricité dans ce bled depuis des jours. Pour se faire entendre, ils ont opté pour l’un des rares langages que le Président-Grimpeur comprend le mieux, celui de la rue. Des centaines de jeunes dont les quartiers sont dans le noir, ont pris d’assaut les grandes artères de la ville. La marche est partie du Carrefour Komarala avec des slogans ‘’EDG zéro’’, ‘’ On veut le courant dans nos maisons’’, ‘’La jeunesse de Kankan réclame le courant ‘’.

« C’est la jeunesse de Kankan qui s’est mobilisée aujourd’hui pour dénoncer les coupures récurrentes du courant. Nous sommes dans la rue depuis 6 heures du matin. Nous avons sillonné toute la ville pour faire comprendre à nos gouvernants que le courant ne vient pas à Kankan. Et cette manifestation va durer toute la journée. Depuis que le chef de l’Etat a annoncé la gratuité de l’électricité, le courant n’est pas régulier. Il y a des quartiers qui ne l’ont pas vu dans leurs maisons depuis fin mars » s’exclame un des meneurs du mouvement. Un autre manifestant de renchérir : « Nous n’avons pas le courant à Kankan. Une seule nuit nous pouvons enregistrer jusqu’à sept coupures. Ce sont les délestages de trop. Certains quartiers n’ont pas du tout de l’électricité, et on veut nous parler de quelle gratuité ? Nous ne sommes pas dupes, nous sommes fatigués. »

A Kankan, on commence déjà à voir dans cette manif une main noire et à la lier à une possible frustration après le léger remaniement que le Grimpeur a opéré le vendredi dernier. Faux rétorque un protestataire : « Nous ne sommes pas concernés par le remaniement ministériel. Il faut que tout le monde sache que la jeunesse a pris conscience. Nous ne pouvons pas rester dans le noir, donc personne ne peut nous détourner de nos revendications. Ce remaniement est très récent alors que nous sommes dans le noir depuis des mois. Ces deux choses ne sont pas liées ».

Après avoir arpenté plusieurs rues de la ville, les manifestants ont été dispersés par les flics à coups de gaz lacrymogènes. Ils répondent par des jets de pierres. Trois manifestants sont interpellés. Quelques heures plus tard, ils réussissent à se remobiliser et à se faire entendre devant la préfecture et le gouvernorat. Ils sont été reçus par le préfet de Kankan. Les trois jeunes arrêtés sont libérés. Le préfet et le maire de la commune urbaine de Kankan auraient promis aux manifestants de transmettre au plus vite leurs revendications au Prési Alpha Grimpeur. Heureusement, on est loin de Bambéto-Cosa.

Yacine Diallo

 

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Août 2020 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31