TPI de Mafanco : Iboun Conté gagne son procès contre Gaston Morel

TPI de Mafanco : Iboun Conté gagne son procès contre Gaston Morel

Le 17 juin, le tribunal de première instance de Mafanco a rendu son verdict dans l’affaire opposant le président de l’Association guinéenne des éditeurs de la presse indépendante (Agepi) à André Gaston Morel et à Guy Mansaré respectivement directeurs de publication du Patriarche et du Résultat. Le président du tribunal Amadou Kindy Baldé les a condamnés au paiement d’une amende de deux millions de francs guinéens chacun et une misère de dix millions chacun à titre de dommages et intérêts. Le 13 mai, la procureure Joséphine Loly Tinkiano avait requis cinq millions d’amende. Ils étaient poursuivis par Moussa Iboun Conté pour diffamations et injures publiques à la suite d’une publication d’articles dans leurs journaux, l’ « incriminant » sur la gestion de la subvention octroyée à l’Agepi en 2018.

Me Lanciné 3 Camara, avocat de la partie civile, « partiellement fier » de la décision : « Nous comptons déposer un appel, parce que certaines de nos demandes n’ont pas été prises en compte. Pas seulement le montant de l’argent qui nous intéresse. M. Moussa Iboun Conté a été réduit moralement, piétiné mentalement. Sa dignité a été jetée à l’eau. » Il regrette aussi que Le Patriarche et Le Résultat ne soient pas interdits de parution, ne serait-ce qu’un moment. Son confère de la défense, Me Facinet Soumah, ne mâche pas ses maux... pardon ses mots : « Nous tombons des nues de cette décision. Nous concevons cette décision résultant unilatéralement de la partie civile. Et le tribunal l’a suivi aveuglément, car il n’y a jamais eu débats contradictoires dans ce dossier. Nous avons relevé appel. » Au final, le verdict semble ne satisfaire aucun camp, d’où la volonté des deux parties d’interjeter appel.

Yaya Doumbouya

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Octobre 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31