Assassinat de Thierno Aliou Diaouné : Le procès renvoyé au 3 juin

Alors que la comparution des présumés assassins de Thierno Aliou Diaouné était censée se poursuivre ce 21 mai, le tribunal de première instance de Dixinn a renvoyé l’affaire au 3 juin. A l’audience de ce mardi, Mariam Chérif Haïdara, la femme qui aurait dénoncé les prévenus, devait comparaitre à titre de simple témoin. Cette demande avait été formulée par les avocats de la défense pour, disent-il, en savoir un peu plus sur son rôle dans l’arrestation de leurs clients. Cette femme était l’épouse de l’accusé Noel Camara dit Noa. Les avocats de la défense avaient promis de s’investir personnellement pour la retrouver. Arono Arono Godwin Ozoekwe dit John et Samuel Dyngée alias Sam accusent dame Haïdara de les avoir dénoncé par simple jalousie. Elle les aurait soupçonné d’aider son mari Noël Camara à se trouver une nouvelle femme. Mais dame Haïdara reste introuvable. Elle n’a répondu ni aux appels des avocats, ni au courrier du procureur. Pourtant elle était en contact avec certains des avocats avant que le problème de sa comparution ne se pose. « Dès qu’elle a compris qu’elle allait être entendue par la justice, elle a coupé tout contact. Continuons cette procédure avec les plaidoiries et réquisitions » réagit un avocat de la défense.

L’autre motif du renvoi, le cas Abdoulaye Djibril Diallo alias Foula Boy. Celui qui est déjà condamné à la réclusion criminelle à perpétuité dans deux autres affaires (l’assassinat de dame Aïssatou Boiro et celui du commissaire Pascal Bangoura) clame haut et fort qu’il était en détention au moment de l’assassinat de l’ancien ministre de la Jeunesse et des Sports. Le téléphone de la victime a pourtant été retrouvé dans ses mains. La partie civile avait alors sollicité une vérification auprès la direction de l’administration pénitentiaire de la Maison centrale. Mais rien n’a été fait. Le procureur Daouada Diomandé a tenté de trouver une explication « C’est la défense qui avait exigé à ce que le travail soit fait par un huissier de justice de façon indépendante, sans participation du parquet ». Foula Boy est aussi soupçonné d’être l’auteur des tirs mortels sur Thierno Aliou Diaouné  

Abdoulaye Djibril Diallo alias Foula Boy, Arono Arono Godwin Ozoekwe dit John, Samuel Dyngée alias Sam et Noel Camara dit Noa sont accusés d'assassinat et de complicité. Les audiences se poursuivront le 3 juin prochain.

Yacine Diallo

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Juin 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30