Contre le blanchiment d’argent : La Guinée sur une pente ascendante

Le 18 mai, la 20e réunion du comité ministériel du Groupe intergouvernemental d’Action contre le blanchiment d’argent (GIABA) a été bouclée à Conakry par le Président Alpha Condé. La rencontre intervient juste après la tenue de la septième réunion du comité de pilotage et la plénière de la commission technique du Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest, en présence des représentants des ministres des Finances et de la Justice de seize Etats membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), du Pr Alpha Condé et de ses ministres de la Sécurité et de la Protection civile, de la Coopération et de l’Intégration africaine.

Le directeur général du GIABA, Kimelabalou Aba, s’est réjoui des progrès réalisés par la Guinée dans la lutte contre blanchiment de capitaux. Selon lui, la Cellule nationale de traitement des informations financières (Centif) a développé un logiciel d’analyse et une base de données pour la gestion des déclarations des opérations suspectes (Dos). « Pour la sécurité des bureaux, la Centif s’est équipée d’un système de vidéosurveillance et de sécurité informatique. Elle est gardée en permanence par un détachement armé d’officiers de la Gendarmerie nationale », ajoute-t-il, avant d’indiquer que les services des douanes ont saisi 114 kg de chanvre indien et 6, 228 kg de cocaïne. Egalement, 1 759 798 dollars, 109 100 euros, 89 720 francs suisse et 5 875 livres sterlings, non-déclarés aux frontières ont été saisis et confisqués. « La Justice a, quant à elle, enquêté sur 342 affaires d’infractions sous-jacentes et condamné un certain nombre de personnes impliquées. Par ailleurs, le traitement des deux rapports de renseignement de la Centif a entraîné le gel de 3,8 milliards GNF, soit 428 306 USD, ainsi que l’inculpation et la poursuite de deux suspects, dont une personne politiquement exposée pour infraction de blanchiment de capitaux », a expliqué le directeur général du GIABA.  

Le Président Alpha Condé a rappelé la nécessité de mutualiser les efforts dans la lutte, car poursuit-il, le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme sont intimement liés et constituent « un véritable menace pour nos pays à économie fragile. » Les experts, les ministres de l’Economie et des Finances et de la Justice des seize pays ont plaidé pour une volonté politique affichée des autorités au plus haut niveau des Etats pour adopter et mettre en œuvre des dispositifs efficaces de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Le Pr Alpha Condé a salué les efforts déployés par le GIABA dans la lutte contre ces phénomènes et s’est dit déterminé à corriger les insuffisances d’ici au prochain rendez-vous.

Yaya Doumbouya 

Dernière modification lelundi, 20 mai 2019 18:22
Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Août 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31