Kankan : Syndicaleux arrêtés, colères des élèves

Kankan : Syndicaleux arrêtés, colères des élèves

Les élèves du lycée 3 avril et ceux d’autres établissements ont perturbé le réveil des Kankanais, ce mercredi. Ils protestent contre l’arrestation de leurs profs, dont un IKC, Ibou Kalil Condé. Ils sont 5 au total à avoir été arrêtés et mis au gnouf, ce mardi, sur ordre, du préfet Aziz Diop. Ils sont tous des responsables du SLECG au niveau de Kankan. Le nommé IKC, Ibou Kalil Condé et ses quatre compagnons sont accusés de « tentative d’organisation d’une marche pacifique » sans se référer aux autorités. D’où l’ordre de les arrêter.

Le mouvement des élèves a été dispersé par les forces de sécurité. « Au début, les gendarmes sont venus dans un pick-up de couleur blanche, ils ont applaudi les élèves. Ceux-ci étaient galvanisés. La foule étaient compacte. Quand ils se sont fait disperser par la police, les gendarmes se sont mis à les pourchasser, les arrêter. A l’heure où je vous parle, je vois les gendarmes sur les trousses de 2 élèves. D’autres ont déjà été embarqués. Dès qu’ils voient un groupe de 3 à 4 élèves, ils les arrêtent », a témoigné Djouldé Diallo.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Décembre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31