Cession du Port à AlBayrak : L’inter-centrale dans la rue demain

La lutte contre la cession du port autonome de Cona…cris à la société turque Albayrak prend une nouvelle tournure. Alors que les femmes travailleuses étaient en sit-in dans la matinée de ce jeudi devant la direction générale du Port, l’inter-centrale CNTG-USTG projette une marche pacifique demain vendredi à Cona-cris et dans plusieurs villes du pays. Histoire d’accentuer la pression sur le prési Alpha Grimpeur et son goubernement et apporter leur soutien aux travailleurs du port autonome qui courent le risque d’un licenciement abusif. Dans la capitale, cette marche partira de la bourde du travail et se terminera devant l’hémicycle au palais du peuple : « Nous allons organiser une marche de la colère sur l’ensemble du territoire. Et, nous espérons que cette marche va réussir. Nous qui sommes à Conakry, irons à l’Assemblée nationale pour attirer l’attention des députés sur cette attitude des gouvernants qui consiste à bazarder nos patrimoines. Et, les autres à l’intérieur du pays ont tracé leurs propres itinéraires… J’espère encore qu’on va nous jeter du gaz lacrymogène, nous interdire de marcher, alors que c’est notre droit que la loi nous confère » a déclaré Mamadou Mansaré, secrétaire gênant adjoint de la CNTG.

Conscients de leur échec dans la lutte contre la dernière augmentation des prix des produits pétroliers à la pompe, les syndicaleux ne veulent pas se rater dans cette affaire. Ils veulent en profiter pour redorer leur blason. Au plus fort de la crise du car-brûlant, Mamadou Mansaré et ses camarades avaient tenté de marcher vers l’Assemblée nationale. Ils ont été stoppés net au marché Niger par les flics. La suite, c’est plusieurs ‘’ jours de maladies et d’incapacité de travail ’’ pour bon nombre d’entre eux et l’essoufflement du mouvement. Qui va rêver encore ?

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Octobre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31