Diffusion de la Coupe du monde en Guinée : EDG coupe la poire en deux

Diffusion de la Coupe du monde en Guinée : EDG coupe la poire en deux

Compte tenu de la période d’étiage, l’arrêt de la centrale guinéenne d’énergie, la puissance productible est insuffisante pour faire face à la demande, a annoncé la direction générale de EDG, ce jeudi 14 juin. Un déficit de 80MW est à combler. Alors l’Entreprise de délestages de Guinée a sollicité des Fisabililah auprès des bonnes volontés pour sauver sa tête de la colère du populo. UMS et Star Times ont répondu à l’appel de détresse.

Pendant que les festivités de la cérémonie d’ouverture du mondial se déroulaient en Russie, le ministre Cheik Sylla, le Talibé de l’Energie et de l’hydraulique organisait une conférence pour annoncer la mise en place de 10 « fans zones », des espaces stratégiques aménagés pour en faire des lieux de rassemblement où seront installés des écrans géants pour retransmettre les matchs durant la coupe du monde. Egalement l’équipement de 68 maisons de jeunes dans tout le pays.

A Conakry, chaque commune aura ses fans zone: le Makity et le Samori, le stade derrière le camp Samory, la terrasse du 28 septembre à Dixinn, et Bonfi au grand terrain près du stade, à Matoto, fan zone Kabinet au stade Kabiné et Gbessia près du rond-point de Gbessia, à Matam au carrefour Constantin, à Ratoma, c’est Nongo près du stade, à Lambanyi au terrain de lambanyi, et Cobaya en face de l’école des sages-femmes.

Tenez-vous bien, l’« axe de la démocratie » n’a pas été oublié. Le ministre de la Jeunesse, le Moutard Diallo a annoncé qu’aux carrefours Bambéto, Cosa, Enco 5, jusqu’à Kagbélin des fans zones seront installées. Ces espaces seront sécurisés. Le même dispositif est prévu, dit-on, à l’intérieur du pays où l’autre « partenaire », Star Times, installe des écrans dans les 333 communes rurales. Tout ceci pour dire qu’il n’y aura pas d’électricité dans les foyers en permanence. Les fans sont prévenus.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Août 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31