Politique

Paul Moussa révoqué : Makanéra se frotte les mains

Sanction disciplinaire à la gen-dramerie : Colonel Alpha Barry, libéré, sevré !

Sa peine a été réduite. De 45 jours de confinement, Colonel Mamadou Alpha Barry ne fera que seulement 19. Bien gardé dans les bureaux climatisés de l’Eco 3 de Matam. Après ces 19 jours de confinement, il a été libéré cette nuit : sa sanction est levée, sa peine de prison est levée, mais pas sa suspension. Mais pour la reprise du travail, ce n’est pas effectif, ses supérieurs hiérarchiques n’ont pas encore décidé. Selon un de ses proches, l’éloquent colonel Barry reste pour le moment un civile. Actuellement même, il « est en train de chercher du travail, le temps que sa situation se régularise », nous dit la source. La même source a ironisé : « Si vous avez des postes de vigil à pourvoir, il est preneur. Pour le moment, il n’a pas de solde, pas de ravitaillement. Rien. Et il a une famille ».

Sevré de son solde et de ravitaillement, colonel Alpha Barry, dit-il a demandé pardon à son chef, dans le but de reprendre le boulot. Seulement, celui-ci n’a pas encore réagi. « Il a demandé pardon, mais se faire pardonner dépend de l’humeur du chef, s’il décide de pardonner, il pardonne. Sinon il ne pardonne pas. Mais s’il y a plus d’ennemis que d’amis, ils vont le pousser à ne jamais pardonner ».

En attendant que Colonel Alpha Barry réintègre les rangs, il reste à la maison. Notre source évoque une radiation indirecte.

Alpha Grimpeur s’adresse aux Guinéens : « La pagaille est terminée » !

Re-maniement ministériel : Oyé-Oyé, l’enfant gâté du Grimpeur !

Finalement, le Prési Alpha Grimpeur s’est plié au désidérata de Oyé-Oyé Guilavogui. Dimanche soir, l’ancien ministre des Transports vient d’être nommé ministre de l’Environnement, des Eaux et forêt, avec rang de ministre d’Etat. Il avait refusé le poste de l’Elevage. Il pouvait avoir raison, un toma éleveur, quand même. Le Grimpeur a compris. Alors il l’a amené là où il se plaît. Environnement, eaux et Forêt. C’est le mot-clé, forêt. Là, il se plait, vraiment. Patrik Millimono-stéréo va céder son poste à Oyé. Le pauvre avait lui pris fonction vendredi passé. Il va passer la main à Oyé-Oyé et filer au ministère de l’Elevage. Il aura au moins le palmarès d’avoir passé le moins de temps dans un ministère. Ou avoir occupé deux postes ministériels en 24heures. C’est un exploit.

Le Prési Alpha Grimpeur aurait reçu Oyé Oyé dimanche pendant la journée. Et le décret de sa nomination est intervenu le soir. Mais les esprits rationnels ont du mal à comprendre la reconduction de Oyé. Sur quelle base ?

Au ministère des Transports, Oyé-Oyé a brillé par des fallacieuses promesses jusque-là non-tenues. Relance d’Air Guinée, le train Cona-cris express à l’arrêt, relance de la Sotelgui, Mort de la Sotragui. Les bus offerts par la Turquie ont disparu sans être mis en circulation. Point de vue résultat, zéro pointé.

Natif de Kindia, Oyé Oyé n’a pas de parti politique, mais ses courtisans prétendent qu’il draine des foules pour le Grimpeur. Sauf que sur la base des résultats des dernières élections, le RPG Arc-en-ciel, est en ballotage avec l’Ufdg à Kindia. D’ailleurs, l’Ufdg revendique la victoire, le contentieux, bien que vidé par les tribunaux demeure toujours. Kindia fait partie des circonscriptions litigieuses. Malgré tout, il est reconduit. Foutaise !

 

Mystère de la jeunesse et de l’emploi jeune : Mousto passe le témoin au Moutard

C’est la semaine des passations de sévices dans les différents mystères. Le nouveau ministre de la jeunesse et de l’emploi jeune a officiellement pris fonction le mercredi 30 mai. La passation de sévices a eu lieu dans l’enceinte du dit mystère, en présence des cadres du goubernement et du mystère.

Le ministre entrant, le Moutard Diallo, président des NFD, a commencé son laïus par exprimer sa gratitude au président Grimpeur, ensuite à féliciter et à encourager son prédécesseur avant de promettre de tout faire afin d’être à la hauteur de la tâche qui lui a été assignée. « Je mesure dans toute sa dimension la responsabilité qui m’a été confié, je vous rassure que je m’appliquerai avec votre collaboration à assouvir les attentes que je trouve urgentes et multiples ». Car dit-il « en Guinée, on est confronté à des problèmes multiples qui méritent des solutions urgentes »  Et pour cela, « je m’efforcerais à être constamment à l’écoute de tous mais surtout de la jeunesse. Je voudrais donc être votre allié, celui contre l’épaule de qui vous poserez vos problèmes et qui n’aura de répit que lorsque vous aurez trouvé de satisfaction » a annoncé le nouveau boss du ministère de la jeunesse et de l’emploi jeune. Il ajoute, qu’il est conscient de la problématique de l’emploi jeune. Donc pour résoudre cette inquiétude, il sollicite l'implication de tous mais particulièrement les jeunes afin de combler le déficit.

Selon Moutard Diallo, les problèmes auxquels est confrontée la jeunesse guinéenne ne datent pas d’aujourd’hui, ils s’articulent notamment au sous-emploi, le chômage, la précarité, la délinquance juvénile, l’immigration illégale et la sous formation, etc… « Vous comprendrez donc que prendre en main le problème de la jeunesse est une immense responsabilité mais cette tâche est extrêmement exaltante. La jeunesse guinéenne est dynamique, elle a la volonté de s’impliquer efficacement dans la construction de l’édifice nationale. Ma volonté et mon combat s’articuleront dans un dialogue permanent, afin de permettre à cette jeunesse d’exprimer son talent, sa compétence et son désir de vivre en harmonie avec ses aspirations. Elle est ce que la Guinée a de plus précieux. Lui permettre de s’épanouir, c’est de donner à la Guinée l’opportunité d’accéder vite au cercle des économies émergentes ».

 Le président des nouvelles forces démocratiques, a promis de faire de sa priorité la formation des jeunes, avec des actions fortes et prometteuses, plus précisément dans les domaines pourvoyeurs d’emplois comme l’agriculture, l’élevage et l’informatique. « L’amélioration de l’employabilité des jeunes à travers une formation qualifiante, la promotion de la formation technique et professionnelle, le renforcement des capacités de la jeunesse pour la facilitation de son accès en vue de lui permettre de jouer le rôle qui lui est devenu en tant qu’agent dynamique du goubernement et de la prise de décision feront partie de mes préoccupations ainsi que la promotion de l’auto-emploi en soutenant les projets innovants, la simplification des projets administratifs dans le financement des projets ».

Pour sa part, le ministre sortant Moustapha Naité a commencé par dresser le bilan de ses quatre années à la tête du département avant de céder la place à son prédécesseur tout en lui rappelant le chemin qui lui reste à parcourir. 

Ministère des PME : Big-up passe la main au P'tit Bout

Parti UDG : Démissions en cascade

Des membres de l’UDG (Union démocratique de Guinée) ont annoncé, ce jeudi 31 mai, qu’ils quittent leur formation politique dirigé par Mamadou Sylla ‘’patronat’’. Les démissionnaires l’ont annoncé à la maison de la presse. Ils accusent Syla Patronat de gestion personnelle du parti, en violation des textes du parti. Alseiny Kolia Sylla, désormais ex-secrétaire général de l’UDG a lu la déclaration. « Les membres fondateurs de l’UDG (Union démocratique de Guinée), les membres du bureau politique national, les membres du comité central, les membres du comité national des femmes, les membres du comité national des jeunes, les secrétaires fédéraux des préfectures et des régions, prenant témoin l’opinion nationale et internationale. Considérant qu’Elhadj Mamadou Sylla a été évincé du PUP à la suite du décès du feu Général Lansana Conté en 2008. Considérant que, de cette date, Elhadj Mamadou Sylla s’est rapproché de notre parti et a négocié pour être président du parti bien que n’étant pas membre fondateur de l’Union démocratique de Guinée. Considérant que ce privilège lui a été accordé avec pour mission de mener le parti au pouvoir. Considérant qu’Elhadj Mamadou Sylla, ignorant cette mission, gérait le parti de façon calamiteuse et personnelle dans l’irrespect et l’ignorance totale des textes fondamentaux du parti. C’est à dire statuts et règlement intérieur et la charte des partis politiques. Considérant que cette gestion calamiteuse et personnelle, dans le seul but que de ne servir que ses propres intérêts et faire du parti un navire instable et une marionnette dans les mains d’Elhadj Mamadou Sylla qui, tantôt  du coté de la majorité présidentielle, tantôt de l’opposition. Considérant que cette périlleuse situation faisant du parti à un vil moins de chantage, a considérablement affaibli le rendu méconnaissant de ce parti d’avant-garde, pour la prospérité de notre vaillant peuple de Guinée.

Nous membres fondateurs de Union démocratique de Guinée, réuni en assemblée générale extraordinaire, avec la participation de : 22 membres du bureau politique national, 16 membres du comité central, 14 membres du comité national des femmes, 79 membres du comité national des jeunes et 24 secrétaires fédéraux à compter de ce jour, jeudi 31 mai 2018, avons décidé à l’unanimité de présenter notre démission collective. »

Karamoko Moko Sylla, n’exclu pas une possibilité de rejoindre la mouvance présidentielle, si le RPG leur tend la main. « Ce ne sera pas un crime », dit-il. Même que la porte n’est pas aussi fermée aux partis de l’opposition, notamment l’UFDG. Sauf que leur patron et le parti qu’ils ont fui est en alliance avec l’UFDG, ce serait bizarre d’y aller.

D’ici là, « ils attendent » d’être approchés par l’un ou l’autre camp. Peut-être que c’est la loi du premier arrivé, premier servi.

S'abonner à ce flux RSS

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Novembre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30