AG-UFDG : Oussou Gaoual vide son sac

A l'assemblée générale hebdomadaire de l'UFDG, ce 17 mars, à Commandanyah, Oussou Gaoual, dépité uninominale de la circonscription de Gaoual a dénoncé vigoureusement ce qu'il qualifie d'assassinats ciblés sur l'axe Bambeto - Cosa - Cimenterie.

Le conseiller politique du prési de l'UFDG accuse un certain nombre de personnalités proches du prési Alpha Grimpeur, d’être d'une manière ou d'une autre impliquées dans les exactions que subissent les militants de l’UFDG. Selon lui, tous ces meurtres sont planifiés depuis le palais présidentiel : « Dans cette crise il y a ceux qui réfléchissent, qui donnent des stratégies à mettre en application. Parmi eux, il y'a Kiridi Bangoura, Albert Damantang Camara, Souleymane Keïta, Souleymane Traoré, monsieur Kenema et tant d'autres. Une fois qu'ils ont réfléchi, la parole est donnée aux troubadours qui manipulent les masses publiques à travers les médias. Ce sont les Damaro Camara, Bantama Sow, Malick Sankon, Bany Sangaré, Aboubacar Soumah, Nantou Chérif. Ce sont eux qui disent tout haut les délits et les crimes qui se commettent à Sekoutouréyah ». Oussou Gaoual n a pas non plus épargné le haut commandant de la Gendarmerie, Général Ibou Ta-baldé et le ‘’Bafoué’’ de la Police : « Ce sont les exécutants des sales besognes. Ce sont eux qui déversent la haine et la colère du chef de l’Etat sur notre parti. Mais l’UFDG survivra, ceux qui bombent le torse aujourd’hui peuvent continuer à parler avec orgueil. Nous on ne se vengera pas, mais demain l’histoire nous jugera ». Par ailleurs Oussou Gaoual annonce prochainement une plainte contre le pro-crieur de Dixinn, Sidy Souleymane N’Diaye pour atteinte à l’image et à la dignité d’autrui. Même s’il est persuadé que l’issue sera comme celle réservée aux plaintes liées aux autres assassinats des militants de l’opposition, c’est-à-dire sans suite.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Décembre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31