Fraudes électorale : L’opposition annonce des nouvelles marches

Lors d’une plénière tenue au QG de l’Ufdg, ce vendredi, 16 mars, l’opposition républicainea dressé le bilan de la manifestation organisée lundi dernier, le programme d’enterrement des personnes tuées, le sit-in projeté par des femmes à Kaloum et la marche de l’opposition sur l’autoroute.

Dans son compte rendu, Alhouseiny Makanéra, le mégaphone Caquette : « Comme à l’accoutumée, les forces de l’ordre ont sévi. On a enregistré 3 cas de morts. Mais ce qui est préoccupant, toutes les victimes sont concentrées dans une même zone et viennent d'une même communauté ». Selon l’ancien ministre de la Communication, cette situation interpelle tous les Guinéens avant de féliciter les militants et sympathisants qui ont participé à la manifestation. Malgré le triste bilan que les opposants ont dressé, ils ne semblent pas fléchir et prévoient d’autres manifestations dès la semaine prochaine. «Lundi, nous allons inhumer les quatre corps. Le lendemain nous déclarons la journée ville-morte, mercredi les femmes de l’opposition organisent un sit-in à Kaloum pour protester contre la tuerie. Jeudi, l’opposition organise une marche sur l’autoroute ». Dans la foulée, Alhouseiny Makanéra Kaké dit être surpris par les propos de certains qui demande à l’opposition de changer de stratégie. Pour lui, ce qu’elle est entrain de faire est en conformité avec la loi. Par contre ceux qui répriment les citoyens violent la Constitution, se défend le président de FND. « Ce qui est consacré par la Constitution, c’est la marche. Le meurtre est interdit ». Makanéra attire l’attention du prési Alpha Grimpeur qui doit comprendre que derrière une élection, il y a le pouvoir. Derrière le pouvoir il y a des valeurs partagées : démocratie, bonne gouvernance, justice sociale ». Il invite les citoyens à se lever pour exiger l’arrêt des assassinats. Pour l’heure, l’opposition n’a pas défini l’itinéraire de sa marche projetée jeudi sur l’autoroute. Cela fera l’objet d’un communiqué.

La liste macabre s’allonge

Dans la soirée du mercredi 14 mars, Mariam Bah âgé d’une trentaine d’année a succombé suite à une balle perdue qu’elle aurait reçue devant sa concession, à Hamdallaye I. Selon des témoins, cette balle qui lui a été fatale a percé le dos avant de venir se loger dans son ventre. Puisse son âme reposer en paix.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Septembre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30