Ismaël Doukouré sur les sélections locales : « Ceux qui pensent que l'UFDG va se résigner se trompent »

Quatre jours après le scrutin du 4 février, les résul...tards ne sont toujours pas connus dans la circonscription électorale de Matoto. Dans cette commune qui focalise toutes les attentions, la compilation avance à pas de caméléon comme lors des élections précédentes. L'Union des forces démocratiques de Guinée qui crie déjà à la mascarade dans les autres communes de la capitale, prévient contre toute manipulation des résultats à Matoto. Ismaël Doukouré, deuxième sur la liste du parti dans cette commune demande à la CACV de publier les résultats qui reflètent la volonté exprimée par les populations de Matoto. « Pour une structure qui a eu tout le temps pour se préparer, on ne peut pas comprendre que les résultats ne soient jusqu' à présents pas disponibles. Pour nous ce n'est pas un bon signe. Il y'a une mauvaise foi et une volonté manifeste de la part du pouvoir de manipuler les chiffres ».
Quelques jours après le scrutin, le candidat de l'UFDG s'est déclaré "vainqueur à Matoto avec plus de 3000 voix d'avance". Mais le président du parti, la Petite Cellule Dalein a indiqué que le partis au pouvoir aurait décidé de prendre par tous les moyens quatre communes sur cinq dans la capitale. Avant même la publication des résultas par la CACV, Ismaël Doukouré demande à la CENI de prendre ses responsabilités : « Nous connaissons nos résultats bureau de vote par bureau de vote. Les citoyens ont exprimé leur volonté de voir Kalémodou à la tête de la commune de Matoto. Nous ne sommes pas prêts à accepter autre résultat que celui sorti des urnes. La responsabilité incombe à la CENI de dire la vérité. Si on nous sort un autre résultat, nous serons dans la rue jusqu'à ce qu'on sorte les vrais résultats. Nous n'accepterons plus qu'on nous vole dans ce pays ».
A la Commission administrative de centralisation des votes, plusieurs sources expliquent que la liste du RPG arc-en-ciel arriverait en tête. Un scénario que Ismaël Doukouré écarte pour le moment. Il met donc en garde : « Ce qui pensent que l'UFDG va se résigner se trompent. On n'a accepté des choses de par le passé au nom de la paix et de la quiétude. C'est terminé cela ne peut plus se faire. Nous ne demandons pas qu'on nous fasse des faveurs, mais le RPG est conscient qu'il a perdu partout ». Les résultats de la  de Matoto étaient annoncés pour ce jeudi, mais au moment ou nous publions cet article (14h 10 minutes) ils ne sont pas affichés.
Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Décembre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31