Dialogue politique : Le comité de suivi reprend du service

Dialogue politique : Le comité de suivi reprend du service

Les membres du comité de suivi de l’accord du 12 octobre se sont réunis ce lundi à Conakry, près de 6 mois après la tenue de la dernière session. Mouvance présidentielle, Opposition républicaine, de l’Alliance républicaine (UFR et ses alliés), de la CENI, de la société civile, des partenaires techniques et financiers. Au cours de cette 26ème session, il a été question de remettre officiellement à chaque acteur, une copie du rapport d’audit du fichier électoral.

Boureima Condé, président du comité de suivi du dialogue s’est réjoui de la reprise des travaux du comité après près de 6 mois de rupture. Il a expliqué que chaque partie prenante va examiner le rapport et relever les parties à amender. La semaine prochaine, dit-il, les membres du comité vont se réunir pour recueillir les avis des uns et des autres. « L’idée c’est d’avoir un fichier consensuel et aller aux élections. L’essentiel pour nous, c’est d’aller à une Guinée de la paix, de la concorde et de la solidarité ».

Dr Deen Touré, représentant de l’UFR rappelle que les acteurs politiques voulaient l’audit du fichier. A l’UFR, dit-il, ils vont l’examiner et dire ce qu’ils en pensent « on va dire ce que nous pensons de l’expertise, si cela répond à nos préoccupations, à nos soucis, si nous validons ou pas pour avoir des élections transparentes ».

Pour le représentant de la mouvance présidentielle, Damaro Camara, quel que soit le contenu du rapport d’audit, il doit être amélioré avant validation. « Nous donnerons des directives sur la base des débats à la CENI. On a recommandé ce qu’il y a à faire. Aucun fichier n’est parfait, on va faire qu’il soit consensuel pour aller à des élections plus crédibles, plus apaisées, moins de contestations ».

Cellou Baldé de l’UFDG regrette cette mise à disposition du rapport un peu tardivement : « Nous l’avons reçu aujourd’hui, mais il était disponible depuis octobre 2018. Mais comme c’est le comité de suivi, on l’a reçu, et on en discutera la semaine prochaine pour que la CENI nous fasse une présentation et qu’on s’accorder sur les recommandations faites par la mission d’audit ».

Me Salif Kébé, prési de la CENI s’est réjoui de la reprise des activités du comité de suivi pour examiner les recommandations des accords du 12 octobre 2016, notamment l’audit du fichier électoral. Sans examen des recommandations de ce rapport, « il n’était pas question pour nous de fixer la date des élections. Le rapport table sur une amélioration du fichier, si les recommandations sont mises en œuvre, on aura un fichier plus ouvert et consensuel. Il est question de connecter le fichier biométrique au fichier de l’Etat civil ».

La semaine prochaine, le comité de suivi va se réunir pour recueillir les recommandations des uns et des autres.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Août 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31