Assemblée nationale : Deux nouveaux députés font leur entrée

La première session ordinaire de l’année 2018 dite ’’session budgétaire’’ s’est ouverte ce vendredi 5 octobre à l’hémicycle du Palais du peuple. Cette session sera marquée par l’examen et l’adoption de la loi des pitances initiale 2019.
C’est l’occasion pour Mohamed Bakary Keita, secrétaire national de la jeunesse de l’UFDG, 28e sur la liste de son parti, et Cheick Chérif Touré, suppléant du député uninominal de l’UFR à Kaloum de siéger. Le premier remplace feu Abdoulaye Bailo Diallo et le second Baidy Aribot, nommé 2e vice gouverneur de la Banque centrale.

Mohamed Bakary Keita indique que son arrivée marque de nouveau un avantage pour la jeunesse guinéenne. « C’est une fierté pour moi d’intégrer une institution aussi grande que l’Assemblée nationale, deuxième institution en République de Guinée. C’est une nouvelle voix qui vienne à l’Assemblée nationale : celle de la jeunesse. Et je serai à même d’incarner cette voix. Je jouerai ma partition. Je ne veux pas faire de spéculation. Nous sommes de l’UFDG, nous n’allons pas trop faire de discours, nous aimons faire des actions concrètes ».
Inscrit sur la liste de l’UFR comme suppléant de Baidy Aribot, ancien député uninominal de la circonscription électorale de Kaloum, Cheick Chérif Touré s’est vu initialement refuser son siège à l’Assemblée nationale. Le bureau exécutif de l’UFR l’avait exclu du parti. Dès lors, il n’avait pas droit de remplacer Baidy, appelé à d’autres fonctions, ont-ils estimés. Ce n’est que le mercredi 19 septembre que Cheick a réintégré les rangs de l’UFR suite à des démarches qu’il a mené en personne, ont déclaré les responsables de l’Union des Forces Républicaines. Résultat, il est installé au poste de député uninominal de Kaloum.

Pour Cheick Touré, le malentendu n’est que du passé. Sa préoccupation est désormais de servir les citoyens de Kaloum avec plaisir. « C’est un sentiment de satisfaction pour moi de représenter la commune mère qui est Kaloum pour pouvoir défendre leurs intérêts. A cette solennel occasion, je remercie particulièrement le président de l’Union des Forces Républicaines monsieur Sidya Touré de m’avoir renouveler sa confiance pour ma réintégration au sein de l’UFR et à l’Assemblée nationale », affirme t-il.
Peu avant l’ouverture de la session budgétaire, l’Assemblée nationale a annoncée la démission de Jean Marc Téliano, du groupe parlementaire libéral démocrate. Selon le député, cette décision est motivée par le fait que les idéaux qui les rassemblaient ne répondent plus. Le président du RDIG, jusque-là président de la commission ponction publique, emploi, affaires sociales et religieuses, intègre désormais le groupe des non inscrits.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Décembre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31