Crise politique : L’opposition reprend la rue dès jeudi

Ce vendredi 13 juillet, l’opposition respire-lacrymogène s’est réuni en urgence au QG de l’UFDG. Comme toujours. Ils ont évalué l’application du désaccord du 12 octobre 2016, comme avait promis le Prési Alpha Grimpeur. Un seul point satisfait. Le vote à l’assemblée la semaine dernière de la loi sur la CENI. L’opposition avait donné une semaine au goubernement pour régler l’affaire. L’ultimatum n’a rien donné. Il n’a pas bougé d’un iota. Alors c’est la fin de la trêve. A la fin de la réunion, La Petite Cellule Dalein Diallo a annoncé la reprise des manifestations pacifiques dès le jeudi 19 juillet. Cette marche partira de la Tannerie à l’esplanade du stade du 28 septembre via Kénien et Bellevue. Juste deux jours après la marche projetée par les Farces sociales de Guinée.

Depuis la rencontre entre La Petite Cellule et le Prési Alpha Grimpeur, l’opposition respire-lacrymogène estime que le désaccord du 12 octobre. L’opposition continue de réclamer les ‘’vrais résultats’’ des élections communales. Alors que le contentieux perdure, le ministre de l’Administration menace d’installer les élus. L’opposition promet de s’y opposer. Si la loi sur la CENI a été votée par l’Assemblée, l’audite et l’assainissement du fichier électoral se fait attendre. La mise en place d’une assistance financière pour dédommager les victimes de pillages et ceux qui ont perdu des proches ? rien. « Il n’y a pas eu de progrès », dit La Petite Cellule. Pendant ce temps, « on continue de faire l’objet de harcèlement judiciaire : Ibrahima Sory Camara, nos militants de Kalinko, de Linsan etc… sont toujours en prison ». Cette frustration accumulée précipite l’opposition dans la rue. Elle commence son speech jeudi, si d’ici là, rien n’est fait, conclut le chef de pile de l’opposition.

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Novembre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30