Remaniement du goubernement : Makanéra tacle ses anciens amis

L’équipe gouvernementale dirigée par le tout nouveau PM, le Cas-sorry Fofana est désormais connue. La plupart des cadres(en bois) qui ont fait les beaux jours de l’ancienne équipe de Mamady Youyou ont gardé leur porte-fauteuil. La nouveauté, c’est notamment la création du mystère des Affres pestilentielles et celui des Hydrocarbures. La mise en place de cette nouvelle équipe est diversement appréciée au sein de la classe politique guinéenne. Le porte-voix de l’opposition respire-lacrymogène, Makanéra, le griot autoproclamé, qui avait pourtant apprécié la nomination du Cas-sorry à la primature reste sur sa faim et parle d’une équipe à la solde du prési Alpha Grimpeur : « Je ne vois aucune rupture. Je sais que c'est un gouvernement qui sera au service d’Alpha Condé. Kassory a une forte personnalité, mais quand je prends l'ossature du gouvernement, avec l'introduction du ministère des affaires présidentielles, même Conté n'avait pas cela, c'est un pas en arrière. Mais tout dépendra de ce que les Guinéens voudront qu’ils fassent de notre pays ».
L’ancien ministre de la communication s’est également prononcé sur les entrées au goubernement de deux anciens zopposants. Le moutard des NFD qui a hérité du porte-fauteuil de la Jeunesse et de l’Emploi jeunes et Zagamor(ou vif) Sylla, ancien mégaphone de l’opposition, porté à la tête du mystère des Transports. Makanéra glisse un tacle à ses anciens collaborateurs : « Ce qui me dérange un peu, c'est que quand on a choisi de travailler pour le pouvoir il faut l'assumer. Quand on a des objectifs bien précis, il ne faut pas avoir honte. Moi je pense que la vraie fidélité c'est être fidèle à soi-même. Si je me bats pour être ministre je dois avoir le courage de le dire. Mais vouloir être officiellement à l'opposition alors que tout ce qu'on fait c'est pour le pouvoir, cela n'est pas de nature à renforcer la crédibilité des hommes politiques ».
L’autre info à tirer de la nouvelle équipe, c’est le retour en grâce de l’ancien cacique du PUP à la tête du département de (l’in)sécurité et de la protection civile. Alpha Ibrahima Keira a déjà commencé à mettre en garde les fauteurs de troubles. Le porte-voix de l’opposition exprime ses inquiétudes : « Cela me fait peur, il était à l'origine de beaucoup de problèmes au temps de Conté. Je ne l'ai pas approché, mais beaucoup de personnes disent qu'il est prêt à tout pour garder le pouvoir. Espérons qu'il n'a pas été placé là pour agir dans ce sens. Mais si c'est le cas, il nous trouvera sur son chemin ».

Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Novembre 2018 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30