Reprise de l’élection à Matoto : L’UFDG ne participera pas et appelle à empêcher la ‘’mascarade’’

Reprise de l’élection à Matoto : L’UFDG ne participera pas et appelle à empêcher la ‘’mascarade’’

Initialement prévue mardi, l’élection a été programmée pour ce mercredi, puis pour demain jeudi, selon les dernières informations. Mais déjà, Kalémodou Yansané et son parti refusent toute reprise, du moins en ce qui concerne le poste de maire et ont appelé leurs militants à défendre la victoire de l’UFDG. Ce mercredi, les militants ont répondu à l’appel du parti et de Kalmémodou qui les a reçus à son domicile. L’élection est finalement reportée. Il a remercié les militants pour la mobilisation ce matin pour l’accompagner. « Je parle des militants de l’UFDG et surtout des militants de Matoto tous bords confondus. Parce que ceux qui sont là, c’est sûr que ce ne soient pas seulement les militants de l’UFDG. C’est toute obédience confondue. Je vous invite à la paix. Ne provoquez personne. Nous sommes dans le domaine de la loi. Lorsque nous avons vu que nos droits étaient brimés, on a saisi la Cour suprême qui a dit que le ministre de l’Administration du territoire n’était pas habilité, n’a pas le droit de suspendre, d’annuler ou de valider une élection. Il a simplement le rôle de convoquer le corps électoral ».

Le maire ‘’autoproclamé’’ de l’UFDG a demandé à tous ses militants de rentrer tranquillement à la maison. Certains vont essayer de vous provoquer, dit-il, ne répondez pas aux provocations, sinon ça serait un alibi pour reporter ou annuler. « Celui qui a déchiré, il a provoqué. C’est ce qui nous a mis dans tout ça aujourd’hui. S’il n’avait pas déchiré, on ne serait pas là. Restez mobilisés. Nous sommes dans un pays où les règles de jeu sont très claires. Nous sommes déterminés à respecter et à faire respecter les règles en ce qui concerne l’élection à la marie de Matoto. Nous sommes prêts à tout compromis pourvu qu’il y ait la paix à Matoto. S’ils font le forcing là-bas, nous on ne le fera pas. Mais on sera là pour faire en sorte que les règles soient respectées ».

En début de soirée, l’UFDG par la voix de Fodé Oussou Faux-fana a réitéré qu’il ne participera pas à une élection, Kalémodou Yansané est élu avec 23 voix sur 45. « Il n’y a pas lieu de participer à une élection pour le poste de maire. Nous ne participerons pas à cette élection, nous avons dit à nos conseillers de ne pas se présenter là-bas ». Le vice-prési de l’UFDG a invité les militants, députés, et responsables du bureau de l’UFDG à se mobiliser à la mairie de Matoto demain dès 7 h « pour empêcher cette mascarade ». Trop c’est trop, dit-il, Boureima veut le désordre, il sera responsable de ce qui adviendra a averti Oussou Faux-fana.

Dernière modification lejeudi, 07 février 2019 12:26
Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Février 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28