Oussou Faux-Fana au ministre de l’Administration : « De quoi Bourema Condé se mêle ? »

Oussou Faux-Fana au ministre de l’Administration : « De quoi Bourema Condé se mêle ? »

La Petite Cellule absent du bled, son vice-prési a officié lors de l’assemblée générale du parti, tenue ce samedi 2 février. Le vice-prési est revenu sur le cas Matoto, où l’annulation de l’élection de Kalémodou, passe mal à l’Ufdg. « Il faut qu'on en parle pour que tout le monde comprenne. Nous sommes allés à la Cour suprême, non pas pour un contentieux électoral, nous sommes partis à la cour suprême parce que dès que Kalemodou Yansané a été élu, le ministre Bourema Condé, sans preuve, avec un gros mensonge a annulé l’élection, en disant que des gens infiltrés sont entrés pour faire la pagaille. Nous avons envoyé le procès à la Cour suprême, je suis heureux de vous dire que le procureur de la république a été très clair que le ministre Bourema Condé n'a pas le droit d'annuler une élection. Pour nous, le dossier est clos, à la place du ministre Bourema Condé j'aurais démissionné ».

Pour lui, Moussa Kéita, le déchireur de bulletins doit aller en prison. Même que pour l’UFDG, installer quelqu'un d'autre à la place de Kalemodou, « il faudra marcher sur nos cadavres, que ça soit très clair. Pour nous c'est non négociable, il a gagné, s'il n'avait pas gagné on aurait entendu Tos. Mais, qui a entendu Tos parlé ? De quoi Bourema Condé se mêle ? ».

Oussou Faux-fana a profité pour informer à M. Alpha Condé, que l'honorable Kalemodou a gagné dans les règles de l'art la commune de Matoto, il lui demande pour la paix et pour le bien de la Guinée, d'ordonner à son ministre Bourema Condé d'aller installer Kalémodou Yansané.

Haro sur le 3è mandat

Aux promoteurs du fameux 3è mandat, le vice-prési de l’UFDG les qualifient de pyromanes : « Certains vous parlent de 3è mandat, il y en a qui vous parlent d'une nouvelle constitution et qu'elle annulerait les deux premiers mandats d’Alpha Condé. Que ce soit très clair, M. Alpha Condé ne trouvera pas seulement l'UFDG, mais tout le peuple de Guinée debout comme en 1958 pour lui dire clairement que son mandat se termine le 21 décembre 2020 ». Pour lui, si Alpha Grimpeur a prêté serment deux fois par cette Constitution, dire qu’elle n’est pas bonne, c'est mettre en doute l'élection et la légitimité d’Alpha Condé. « Croyez-moi, même s'il y a des problèmes entre les leaders, il y a un seul point sur lequel tous les leaders sont d'accord, ils sont contre un troisième mandat d'Alpha Condé ». À Aziz Diop qui a demandé un mandat de plus à Alpha Condé, il demande d’installer les conseils communaux d’abord : « un préfet incapable de régler l'installation des conseils communaux se lève pour demander un troisième mandat, il paraît qu'on lui a envoyé un véhicule pour avoir dit cela ».

Dernière modification lesamedi, 02 février 2019 20:02
Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Avril 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30