Mairie de Ratoma : Taran et l'UFDG triomphent

Mairie de Ratoma : Taran et l'UFDG triomphent

Dix mois après les sélections communales de février, la mairie de Ratoma a maintenant son maire. Il s'agit de Souleymane Taran Diallo, ancien prési de la délégation spéciale de la commune. Le candidat UFDG a écrasé la concurrence avec 30 voix sur 45. Loin derrière viennent les trois autres candidats : Mamadou Baïlo Diallo du mouvement "Le renouveau" avec 7 voix, madame N'diaye Diawo du RPG arc-en-ciel récolte 3 voix et le candidat du PEDN, Lansana Mami Soumah est dernier avec une seule voix. Dans cette commune, l'UFDG avait peu de soucis à se faire, malgré toutes les tractations. Avec 29 conseillés, les UFDGistes n'avaient besoin d'aucune alliance. Taran Diallo a d'ailleurs eu du mal à avoir un adversaire. Les trois autres candidats ne se sont déclarés qu'après le vote du candidat de l'UFDG et les moqueries des autres conseillés du parti. « Ils n'ont même pas de candidats, on triomphe » lâche un élu.

Pour le poste de premier maire-adjoint, Issa Soumah de l'UFDG et Saran Condé du RPG se sont portés candidats, mais là également, il n'y a pas eu match. Le candidat du principal parti de l'opposition a largement dominé avec 35 voix sur les 45 et Saran Condé en a obtenu 9. Au poste de deuxième maire-adjoint, Alpha Oumar Oumar Sacko a battu Dallassou Zoumanigui avec 31 voix sur 45. Mariama Ciré Barry et Alpha Oumar lll Diallo sont arrivés respectivement troisième et quatrième maire-adjoints. Les trois autres postes de maire-adjoints sont revenus respectivement à Faya Touré, Marguerite Camara et Mamoudou Diallo. L'UFDG aura donc triomphé sans partage dans la commune de Ratoma.

Après son élection, Souleymane Taran Diallo n'a pas fait dans le triomphalisme : « Je vais commencer par remercier les 45 conseillers. La démocratie s'est exprimée et nous avons gagné. Nous sommes heureux et nous invitons nos adversaires à nous donner les mains et à travailler ensemble pour le développement de la commune de Ratoma ». Et de parler de ses priorités : « Nous avons de nombreuses priorités. Des problèmes d'eau un partout, des problèmes d'emplois, le manque d'écoles, d'hôpitaux, mais surtout l'assainissement. La commune qui était la plus propre est devenue la commune la plus sale. Mais nous allons travailler pour le développement de cette commune ».

Chez les élus du RPG, personne n'a voulu commenter la victoire de leur adversaire. Un d'entre eux se console avec cette phrase : « Sur 7 postes de vice-maire, l'UFDG n'a pas daigné attribuer un à un autre parti politique. C'est la gestion autocratique qui s'annonce ».

Yacine Diallo

Dernière modification lesamedi, 15 décembre 2018 16:07
Retour en haut

A propos

Le Lynx est un journal hebdomadaire satirique guinéen inspiré par le Canard enchaîné français. L'une de ses marques de fabrique est l'attribution de sobriquets à tous les acteurs politiques guinéens (« Fory Coco » pour Lansana Conté, par exemple, ou « Alpha Grimpeur » pour Alpha Condé). Fondé en 1992 par Souleymane Diallo, il a résisté aux censures, pressions et arrestations, arborant à son fronton deux citations : l'une de Lansana Conté : « Je n'ai pas peur des critiques», l'autre d'Arthur Koestler : « L'histoire se fiche pas mal que vous vous rongiez les ongles ». Le lynx est aujourd’hui la référence numéro 1 en Guinée dans la presse écrite.

Sections

Archives

« Juin 2019 »
Lun Mar Mer Jeu Mer Sam Dim
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30